Teiruzu obu vesuperia: The first strike

Tales Of Vesperia: The First Strike



Télécharger le meilleur sous-titre anglais


Note aggrégée

6.5/10, 287 votants


Dates de sorties

October 3, 2009, Japan
Première diffusion

April 1, 2012, United States
Dernière diffusion (null)
newport beach

Also known as :
Un long moment s'est écoulé depuis la fin d'une guerre massive entre les humains et les monstres. Les humains sont parvenus à utiliser l'AER, une énergie fondamentale issue de la terre, cristallisée dans des noyaux. Ces noyaux sont utilisés comme source d'énergie du Blastia, un art magique qui permet aux humains de s'assurer leur survie. Cependant, malgré la fin de la guerre, les monstres continuent leurs attaques et le village de Shizontania observe une recrudescence de ces raids. Bien qu'il soit protégé par une barrière magique et par des chevaliers, les attaques des monstres font toujours des victimes. Les chevaliers Flynn Scifo et Yuri Lowell, deux amis d'enfance, reçoivent pour mission d'enquêter sur l'étrange effusion d'AER dans la zone concernée...
categories : ADVENTURE ANIMATION ACTION FANTASY Crédits

A propos des sous-titres de Tales Of Vesperia: The First Strike

3
sous-titres en anglais
1
formats différents
1
langues
3
sous-titres
Fournisseurs
Langues
Formats
Dates d'indexation
Encoding

téléchargement

Tales Of Vesperia The First Strike 2009 BDRip XviD-BONE.srt

meilleur sous-titre anglais /20

encodage : 6.2/10

Attention à l'encodage. Le sous-titre pourrait être encodé en ISO-8859-1, mais l'indice de confiance est seulement de 62%.

conformité : 10/10

lisibilité : 7.8/10

On recommande de ne pas dépasser les 140 mots par minutes, nous en avons ici 112.277 par minute.

durée : 10/10

La durée de ce sous-titre (6,325,340) est tout à fait cohérente avec la durée du film (6,600,000).

orthographe : ??/??/10

C'est parfait côté orthographe. 123 mots sur les 0.026 que compte ce fichier ne sont pas reconnus par notre correcteur orthographique...

Télécharger

Tous les sous-titres pourTeiruzu obu vesuperia: The first strike